Etre candidat en 2018, un vrai métier !


Hé oui ! « Etre candidat de nos jours c’est devenu un véritable métier ».

Notre environnement évolue et les pratiques aussi. Hier, un cv accompagné d’une lettre manuscrite c’était le top ! Vous pouviez parfois même (avant de postuler réellement) être pris à l’essai et être formé sur le tas.
Aujourd’hui ce n’est pas aussi évident ! QUOIQUE… Ne faut-il pas simplement avoir les bonnes méthodes et connaître les ficelles pour décrocher plus rapidement un emploi ? De plus en plus, les recruteurs se forment pour être meilleurs dans leur métier mais on en oublie presque d’informer les candidats. Conséquences ? On n’a plus le même langage, on ne se comprend plus.

Chez A.Uhlrich Conseil RH on a eu envie de vous donner quelques astuces pour franchir chacune des étapes de votre recherche d’emploi avec succès ! Certains de ces conseils vont vous paraître évident mais on en voit encore beaucoup trop qui passe à côté des « ESSENTIELS ».

La base : Le CV
Une page, Ordre antichronologique, 3-4 parties minimum : Titre en cohérence avec le poste à pourvoir, une petite présentation de votre projet professionnel (3 – 4 lignes) ou une accroche qui vous présente succinctement, vos données signalétiques. Vos expériences professionnelles précises et détaillées (dates exactes, fonction, entreprise, lieu, tâches / missions accomplies, réalisations, pensez aux mots clefs). Vos formations (intitulés exactes, dates précises, matières enseignées si vous avez assez de place). Les compétences informatiques, linguistiques et autres pertinentes par rapport au poste visé. Et enfin un détail qui n’en est pas un : soignez la forme, faites un joli CV !

Obtenir un entretien

• Ciblez des postes qui vous intéressent vraiment, soyez vigilants aux exigences et repérez les critères principaux et secondaires du poste (l’entreprise recherche un commercial bilingue et vous ne maitrisez pas très bien la langue, à quoi bon ?). Des termes comme « exigé », « indispensable », « nécessaire » vous mettrons sur la voie. Les critères secondaires sont identifiables par d’autres mots comme « souhaité », « un atout », « serait un plus » « de préférence » – Là vous pouvez y aller sous réserve que vous remplissiez les exigences principales.

• Personnalisez votre CV et votre lettre de motivation : soyez rigoureux pour envoyer une candidature de qualité – c’est la première image de vous que vous transmettez aux recruteurs.

• Postulez sur les différents jobboards et soyez actifs sur les réseaux professionnels (Linkedin, Viadeo…). Envoyez des candidatures spontanées, créez le besoin, démontrez ce que vous pourrez apporter à l’entreprise.

L’entretien

• Exercez-vous le plus possible, l’entretien est un exercice, comme un sport, plus vous serez entrainez et meilleur vous serez : travailler son stress, sa communication.

• Expliquez vos motivations, pourquoi êtes-vous devant le recruteur ? Qu’est ce qui fait que vous n’avez pas postulé à une autre entreprise ? Soyez au clair avec qui vous êtes et ce que vous voulez faire.

• N’oubliez pas que le recruteur est un être plein d’interrogations, de doutes, rassurez-le, confortez le dans son choix, si vous n’y croyez pas, il n’y croira pas à votre place ! Ne vous survendez pas pour autant, restez humble.

• Mettez en perspective vos compétences en donnant des exemples concrets de situations vécues, de tâches réalisées, d’actions entreprises, de résultats obtenus, les recruteurs adorent ça. Ne restez pas en surface, on a besoin d’être convaincu que vous êtes le candidat idéal.

• Prenez des notes et posez des questions sur l’entreprise, l’organisation du travail, demandez qu’on vous explique en détails les missions, la culture d’entreprise… Cela a un intérêt double, vous prenez des infos qui vous permettront de vous projeter davantage et vous véhiculerez votre motivation et votre intérêt pour l’entreprise.
L’après entretien :
• Trop peu le font et pourtant c’est toujours très apprécié… Envoyez un mail de remerciement et réitérez votre motivation pour le poste. Vous avez de nouvelles infos en votre possession (si vous avez posé des questions 😉). Montrez que vous êtes déterminé à avoir ce poste !

Pas de retour sous 15 jours ? Prenez votre téléphone et demandez une réponse au recruteur, il vous doit bien cela !

Rodolphe, consultant AU Conseil RH